jp-672x372

Sauvegarde du patrimoine non classé

Convention dans la Somme avec la fondation du patrimoine

Depuis 1996, une loi autorise les propriétaires de lieux patrimonaux non classés à retirer de leurs impôts 50% des sommes qu’ils leur consacrent. Les travaux entrepris sur les lavoirs, pigeonniers, moulins, ateliers… lieux divers retraçant la vie quotidienne aux siècles passés peuvent faire l’objet d’une réduction d’impôt. C’est la fondation du patrimoine qui joue le rôle de “décollecteur”, certainement aussi jubilatoire que rare dans notre pays.
Pour bénéficier de la réduction, le propriétaire doit faire reconnaître par la fondation l’intérêt du patrimoine qu’il préserve. Au passage, la fondation lui accorde une subvention de 5%. Le Conseil général de la Somme finance désormais cette contribution. En outre, il accorde des subventions aux propriétaires publics ou privés qui se lancent dans de tels travaux.
Une convention dans ce sens a été signée mercredi 11 juillet entre Alain Gest, président du Conseil général de la Somme et le président départemental de la fondation,Michel de Metz.