Anonyme ? Ce que nous pourrions connaître et faire à partir de votre navigateur.

Lors de notre pécédent article, nous avions conclu que votre navigateur et notre serveur pouvaient travailler ensemble pour former une véritable application en ligne.
Sur le même principe, nous allons voir aujourd’hui quelques échantillons des informations que nous pouvons recueillir sur vous et votre machine.

Les experts du marketing sont très friands de ces informations.
Elles permettent de vous suivre à la trace (tracking), voire de connaître vos habitudes de navigation :

  • les pages que vous voyez fréquemment sur notre site
  • combien de fois vous passez nous voir
  • comment vous êtes équipé
  • la page d’où vous venez
  • et même votre adresse IP (celle-ci vous identifie de façon unique sur le réseau mondial)

Votre machine :
Votre navigateur envoie à chaque requête à notre serveur une somme d’informations qui peut nous être très utile.
Vous en trouverez un échantillon en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Connaissant la taille de votre écran, nous pouvons programmer le serveur pour qu’il réécrive les pages en fonction de ces paramètres.
A partir de votre adresse IP, nous pouvons connaître la région du monde où vous vous trouvez.
Mais votre adresse IP vous est allouée par votre fourniesseur d’accès lorsque vous vous connectez à Internet. Celle-ci est enregistrée dans un journal.
Ainsi, les autorités peuvent connaître votre navigation à telle ou telle date…

Néammoins, ces informations ne NOUS dévoilent pas grand chose sur vous.

Pour cela, il va falloir ruser.
L’outil idéal, c’est… le cookie.

Les cookies sont de petits fichiers texte que notre serveur dépose sur votre machine.
Peu de chose en vérité.
Pas moyen d’y stocker un programme capable de perturber votre poste.
Pas moyen non plus d’aller chercher des informations sur votre disque.
Mais au fur et à mesure de votre visite, nous pourrions stocker les informations que vous nous laisseriez “par mégarde” et les récupérer lorsque vous nous revisiterez.

Supprimez vos cookies (dans IE : Outils, Options Internet, Supprimer les cookies) et nous perdons votre trace.

Du coup la stratégie pour vous suivre avec un minimum de précision consiste à placer un identifiant dans votre cookie. Puis à enregistrer dans notre base de données toutes les informations relatives à votre visite : pages visitées, nombre de clics, etc.

Votre e-mail matinal

Votre e-mail matinal vous est envoyé au format texte. Vous n’avez donc aucun souci à vous faire.
Imaginez un e-mail matinal au format suivant :
Passez la souris sur le lien “Lire la suite” et vous constaterez dans votre barre d’état (en bas de la fenêtre du navigateur) que votre e-mail y figure.
Ainsi, a votre arrivée sur notre site, nous enregistrerions immédiatement votre visite en base de données.
Et là, plus moyen de nous échapper. Nous saurions qui vous êtes, ce que vous regardez, ce qui vous intéresse. Votre profil se bâtirait au fil de votre visite.

Aussi méfiez-vous des e-mails au format html dont vous ne connaissez pas la provenance.

Terminons avec un petit jeu. Pour vous montrer que votre navigateur n’est pas aussi innocent et passif qu’il y paraît.
Rien de dangereux rassurez-vous. Mais vous constaterez toutefois, que n’importe qui peut perturber votre machine à distance.

PS : Si vous avez des propositions d’articles techno. Envoyez-nous un e-mail votre curiosité nous intéresse.

Laurent Moutard